Or recyclé et traçable

L’or recyclé est encore un combat à mener. Au sein d’ ANDI MARTHE, cette solution nous est apparue évidente, face à l’urgence dans laquelle nous nous trouvons, parce qu’elle est la plus écologique.

Malgré les difficultés rencontrées, produire une joaillerie durable, gardant à l’esprit la protection de la planète, n’était pas une option.

Cela n’a pas été toujours très simple, il est encore difficile de trouver des partenaires prs à parier sur cette ressource.

L’or recyclé est aussi plus onéreux. Pour prouver notre bonne volonté à nos clients.e.s, nous avons réduit nos marges afin que cette différence ne soit pas répercutée sur le prix d’achat.

Consciente que les métaux précieux peuvent avoir une deuxième vie, ANDI MARTHE s’engage à n’utiliser que de l’or recyclé.

Or recyclé et traçable

L’or recyclé est encore un combat à mener. Au sein d’ ANDI MARTHE, cette solution nous est apparue évidente, face à l’urgence dans laquelle nous nous trouvons, parce qu’elle est la plus écologique.

Malgré les difficultés rencontrées, produire une joaillerie durable, gardant à l’esprit la protection de la planète, n’était pas une option.

Cela n’a pas été toujours très simple, il est encore difficile de trouver des partenaires prêts à parier sur cette ressource.

L’or recyclé est aussi plus onéreux. Pour prouver notre bonne volonté à nos clients.e.s, nous avons réduit nos marges afin que cette différence ne soit pas répercutée sur le prix d’achat.

Consciente que les métaux précieux peuvent avoir une deuxième vie, ANDI MARTHE s’engage à n’utiliser que de l’or recyclé.

L'or recyclé, le choix le plus écologique

Nous avons choisi la solution qui respecte le plus l’écologie : L’or recyclé ne fait aucun doute parce qu’il permet d’éviter l’extraction.

Cette extraction, même orchestrée dans les meilleures conditions, reste extrêmement polluante, engendre la déforestation, une consommation excessive d’eau et la pollution des sites environnants en raison des produits chimiques employés.

Certes, l’émergence des labels comme Faimined et Fairtrade ont considérablement amélioré l’aspect humain de l’extraction, mais ils ne concernent qu’une quantité infime de la production mondiale (quelques kg par an) et ne peuvent pas garantir que le cyanure et le mercure ne seront plus employés. Ces poisons permettent de dissocier l’or de la roche. C’est extrêmement plus compliqué et plus long de faire sans eux, nous ne pouvons pas blâmer les mineurs qui n’ont pas d’autre choix.

En revanche, nous pouvons prendre du recul et chercher une alternative en cherchant à voir plus loin, et surtout à plus long terme. Cette ambition s’accompagne d’engagements profonds. ANDI MARTHE travaille exclusivement avec de l’or recyclé 18 carats, une matière première déjà extraite, bénéficiant du label international RJC, et opte ainsi pour la solution la plus éthique qui soit. Cet or de très grande qualité retrouve un éclat absolu au travers de nos bijoux conçus pour traverser les générations.

L'or recyclé, le choix le plus écologique

Nous avons choisi la solution qui respecte le plus l’écologie : L’or recyclé ne fait aucun doute parce qu’il permet d’éviter l’extraction.

Cette extraction, même orchestrée dans les meilleures conditions, reste extrêmement polluante, engendre la déforestation, une consommation excessive d’eau et la pollution des sites environnants en raison des produits chimiques employés.

Certes, l’émergence des labels comme Faimined et Fairtrade ont considérablement amélioré l’aspect humain de l’extraction, mais ils ne concernent qu’une quantité infime de la production mondiale (quelques kg par an) et ne peuvent pas garantir que le cyanure et le mercure ne seront plus employés. Ces poisons permettent de dissocier l’or de la roche. C’est extrêmement plus compliqué et plus long de faire sans eux, nous ne pouvons pas blâmer les mineurs qui n’ont pas d’autre choix.

En revanche, nous pouvons prendre du recul et chercher une alternative en cherchant à voir plus loin, et surtout à plus long terme.
Cette ambition s’accompagne d’engagements profonds. ANDI MARTHE travaille exclusivement avec de l’or recyclé 18 carats, une matière première déjà extraite, bénéficiant du label international RJC, et opte ainsi pour la solution la plus éthique qui soit. Cet or de très grande qualité retrouve un éclat absolu au travers de nos bijoux conçus pour traverser les générations.

ANDI MARTHE, joaillerie durable en or recyclé certifié

Les bijoux ANDI MARTHE sont en or 750 millièmes (18 carats)
L’Or recyclé est notre choix, de qualité strictement égale à celle de l’or extrait des mines, l’or recyclé ne cause pas les dégradations écologiques de ce dernier.

La Terre a un capital d’or estimé par le World Gold Council à 244 000 tonnes d’or dont 187 000 tonnes ont déjà été extraites. Les ⅔ ont été extrait ces 70 dernières années ! Il ne resterait, d’après le US Geological Survey, plus que 57 000 tonnes d’or à extraire. Mais est-ce vraiment nécessaire ?

Extraire de quoi faire un simple anneau utilise 2 tonnes de déchets, 5000 litres d’eau et plus de 40 kg de CO2… L’or est un matériau incroyable, il peut se fondre, se transformer et se recycler à l’infini. Il est de notre responsabilité de travailler l’or déjà extrait, plutôt que de continuer à creuser toujours plus profond.

ANDI MARTHE fait le choix de travailler avec des partenaires spécialisés dans le recyclage des métaux dont l’or, provennant à 90% de la bijouterie/ joaillerie et à 10% de composants électroniques.

C’est à l’aune des enjeux actuels de la joaillerie, pris en considération par de plus en plus de ses acteurs, que l’on mesure l’impact de ces changements pour un monde meilleur.

ANDI MARTHE, joaillerie durable en or recyclé certifié

Les bijoux ANDI MARTHE sont en or 750 millièmes (18 carats)
L’Or recyclé est notre choix, de qualité strictement égale à celle de l’or extrait des mines, l’or recyclé ne cause pas les dégradations écologiques de ce dernier.

La Terre a un capital d’or estimé par le World Gold Council à 244 000 tonnes d’or dont 187 000 tonnes ont déjà été extraites. Les ⅔ ont été extrait ces 70 dernières années ! Il ne resterait, d’après le US Geological Survey, plus que 57 000 tonnes d’or à extraire. Mais est-ce vraiment nécessaire ?

Extraire de quoi faire un simple anneau utilise 2 tonnes de déchets, 5000 litres d’eau et plus de 40 kg de CO2… L’or est un matériau incroyable, il peut se fondre, se transformer et se recycler à l’infini. Il est de notre responsabilité de travailler l’or déjà extrait, plutôt que de continuer à creuser toujours plus profond.

ANDI MARTHE fait le choix de travailler avec des partenaires spécialisés dans le recyclage des métaux dont l’or, provennant à 90% de la bijouterie/ joaillerie et à 10% de composants électroniques.

C’est à l’aune des enjeux actuels de la joaillerie, pris en considération par de plus en plus de ses acteurs, que l’on mesure l’impact de ces changements pour un monde meilleur.

This will close in 0 seconds